Image - Lu dans Valeurs Actuelles : “Sondage : plus des 2/3 des électeurs de la primaire veulent réviser la loi Taubira”

Lu dans Valeurs Actuelles : “Sondage : plus des 2/3 des électeurs de la primaire veulent réviser la loi Taubira”


Mariage pour tous. Alors que la droite s’était opposée farouchement en 2013 à la loi Taubira, le thème de la famille et de l’adoption par des couples homosexuels est toujours au cœur des préoccupations des électeurs de droite. Selon un sondage OpinionWay pour La Croix, 68% des futurs électeurs de la primaire sont favorables à une réécriture de la loi.

“Les jeux sont plus que jamais ouverts pour faire gagner la famille et l’enfant en 2017”. La présidente de la Manif pour tous, Ludovine de la Rochère, en est certaine : le thème de la Famille sera au cœur de la primaire de la droite, et donc des élections présidentielles. Le sondage, publié aujourd’hui en exclusivité par La Croix, lui donne raison. Plus des 2/3 des personnes interrogées, certaines de voter pour désigner le candidat de la droite en 2017, estiment qu’il faut réécrire la loi sur le mariage pour tous. Ce sujet est donc toujours au cœur des préoccupations des électeurs de droite, et pourrait devenir l’un des thèmes déterminants de leur vote. Pour l’instant, seuls Jean-Frédéric Poisson et Hervé Mariton ont promis d’abroger la loi. Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et Nathalie Kosciusko-Morizet ont déjà annoncé qu’ils n’y toucheraient pas, alors que Bruno Le Maire et François Fillon sont dans une position intermédiaire.

Parmi les sondés, 68% estiment donc qu’il faut réserver l’adoption aux couples homme-femme, quand la moitié d’entre eux se prononcent pour une abrogation pure et simple du texte. Ces chiffres sont pour les opposants au mariage homosexuel un message clair lancé aux futurs candidats : “Les électeurs certains d’aller voter, c’est à dire le cœur de l’électorat de la primaire, souhaitent une révision de la loi Taubira, de manière totale ou partielle. Les prises de position des ténors sont donc très attendues. Pour ne pas décevoir leurs électeurs, ils savent désormais clairement quelle direction prendre” continue la présidente de LMPT dans un communiqué.