Image - 24H actus “Mariage pour tous : le débat maudit de la droite ?”

24H actus “Mariage pour tous : le débat maudit de la droite ?”


68 % des électeurs de droite se prononcent pour la remise en cause de la loi Taubira sur le mariage pour tous, mais aucun des principaux candidats des primaires ne les représente. La droite est-elle condamnée à ne jamais mettre en pratique ses valeurs ?

Après une victoire à la présidentielle, il est d’usage que quelques lois emblématiques et contestées de la précédente majorité soient détricotées. Surtout quand la gauche succède à la droite. Plus rarement dans le cas inverse… Qu’en sera-t-il de la loi Taubira sur le mariage et l’adoption pour les individus du même sexe ? Cette loi, qui avait été perçue comme une véritable provocation par de nombreux Français, descendus par millions dans la rue pendant des mois, fait toujours l’objet d’un rejet largement majoritaire à droite, à en croire un sondage d’Opinion Way récemment publié dans La Croix.

Selon ce sondage, 28 % des personnes certaines de se déplacer pour voter à la primaire demandent une abrogation de la loi Taubira. A l’inverse, 31 % souhaitent garder le texte tel qu’il existe. Une majorité relative (40 %) plaide pour « un aménagement de la loi Taubira pour réserver l’adoption aux couples homme-femme ». Une large majorité de 68 % se dégage donc pour une remise en cause partielle ou totale de la loi.

Pourtant, les principaux candidats de la primaire ne remettent pas en cause la loi Taubira. Aucun d’entre eux ne s’est emparé avec volontarisme de cette question depuis le début de la campagne. Seuls Jean-Frédéric Poisson et Hervé Mariton ont déclaré qu’ils reviendraient sur la loi Taubira s’ils étaient élus, mais leurs candidatures demeurent marginales. Bruno le Maire et François Fillon se sont prononcés pour des aménagements mineurs, sans trop de conviction.

LIRE LA SUITE

Source :
24 actu :  27 juin 2016.