Image - Livre de Nicolas Sarkozy – Les réactions dans la presse

Livre de Nicolas Sarkozy – Les réactions dans la presse


Lu dans l’Internaute :

Sens commun regrette dans un communiqué “un virage à 180 degrés déplorable” et affirme même que le mouvement que l’association incarne “ne soutiendra pas la candidature de personnalités politiques qui ne tiennent pas leur engagement jusqu’au bout”.”

Valeurs Actuelles évoque ce qui est à retenir du livre de Nicolas Sarkozy :

Le mariage pour tous. Il s’agit sans doute de la mesure qui va susciter le plus de polémique, notamment dans l’électorat de droite.”

Le Huffington Post dit :

Auparavant partisan de l’abrogation, il écarte désormais cette option s’il devait revenir au pouvoir.” et ajoute “Une évolution de point de vue, qui n’a pas plu, mais alors pas du tout, au mouvement de la Manif pour tous. Dans un communiqué cinglant, le mouvement reproche à l’ex-chef d’Etat d’avoir tout bonnement “congédié ses convictions”. “Loin d’afficher ses convictions, l’ancien Président de la République se réfugie derrière le politiquement correct et semble n’avoir pour ambition que d’éviter de faire la moindre vague”, déplore le texte.

Lu dans 20 Minutes :

Un retournement de veste qui ne plaît pas à la Manif pour tous.

Le JDD.fr s’étonne :

“Il y a quatorze mois, il indiquait pourtant vouloir abroger la loi Taubira”

Le Figaro explique :

Nicolas Sarkozy avait d’abord proposé une réécriture de la loi Taubira, avant d’évoquer l’abrogation pure et simple du texte. Mais cette nouvelle «évolution» passe mal auprès des adversaires du mariage pour tous.”

L’Express remarque :

“La Manif pour tous ne décolère pas”

Le Parisien :

Dans un communiqué, la Manif Pour Tous a fait part de sa «stupeur» et estimé que «Nicolas Sarkozy a visiblement congédié ses convictions».”

L’Obs :

“Dans son  livre “La France pour la vie”, qui doit sortir lundi, Nicolas Sarkozy fait demi-tour sur la loi Taubira.”

Le Point :

“En affirmant dans son livre ne plus vouloir revenir sur la loi sur le mariage homosexuel, l’ex-président s’est attiré les foudres de l’association.”

 

La Croix :

“Dorénavant, Nicolas Sarkozy ne souhaite plus ni abroger ni même réécrire cette loi. « J’avais pensé à l’époque que les ambiguïtés de la loi Taubira sur certains points imposeraient une nouvelle rédaction », raconte-t-il.”

S'inscrire à notre newsletter