Image - L’Express : “Ouverture de la PMA: pourquoi le gouvernement n’est pas pressé d’accoucher”

L’Express : “Ouverture de la PMA: pourquoi le gouvernement n’est pas pressé d’accoucher”


Traumatisé par l’opposition des anti-mariage pour tous sous Hollande, l’exécutif veut éviter de donner tout sentiment de précipitation sur un sujet sociétal sensible.

Une gestation difficile. En répondant mardi dernier à une question de Jean-Jacques Bourdin sur la procréation médicalement assistée (PMA)sur BFMTV/RMC, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a semblé créer un mouvement de panique. Qu’a dit la ministre? Que l’engagement de campagne d’Emmanuel Macron d’ouvrir la PMA à toutes les femmes serait “tenu”. “En termes de calendrier, nous serons sur l’année qui arrive, 2018, probablement avec les révisions de la loi bioéthique”.

Il n’en fallait pas plus pour que les opposants donnent de la voix, à l’image de Ludovine de la Rochère, la présidente de la Manif pour tous, qui a évoqué aussitôt un “risque d’entraîner Emmanuel Macron dans un piège sociétal”. Avertissement reçu 5/5 par le gouvernement. Jeudi, la ministre de la Santé Agnès Buzyn, sans contredire sa collège, s’est montrée plus prudente en jugeant sur LCI que l’ouverture de la PMA à toutes les femmes était “très probable” mais qu’il faudrait attendre “le rapport final des états généraux de la bioéthique” qui se déroulent avant la révision des lois bioéthique. “La promesse de campagne doit être entendue mais nous attendons le rapport final” de ces états généraux, a-t-elle insisté. Sur France 3 dimanche, Marlène Schiappa a rétropédalé, expliquant que, finalement, seul le calendrier de la réforme serait connu l’an prochain.

Lire la suite ici

Source : 
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ouverture-de-la-pma-pourquoi-le-gouvernement-n-est-pas-presse-d-accoucher_1944576.html

S'inscrire à notre newsletter