Image - Le Figaro

PMA: ces mesures glissées en catimini dans la loi bioéthique


La dette publique explose, les faillites s’enchaînent, les chômeurs se multiplient, mais pour le projet de révision des lois de bioéthique, «on ne peut plus attendre», considère son rapporteur, le député LREM Jean-Louis Touraine.

Alors que les députés ont entamé la deuxième lecture, en commission spéciale lundi, de ce texte qui ouvre notamment l’accès à la PMA pour toutes, ce sont plusieurs dispositions contestées qui ont été «introduites subrepticement», s’alarment les opposants. Pour Les Républicains, la majorité «avance à pas masqués»«En l’absence de tout membre du gouvernement, fustige la Manif pour tous, la commission spéciale bioéthique va encore plus loin dans les transgressions que ne l’avait fait l’Assemblée nationale en première lecture». Quelque 1500 amendements ont été examinés en trois jours, avant le débat en séance publique à partir de lundi prochain.

Lire la suite sur le site de Le Figaro