Image - Challenges

Opération coup de poing contre la GPA, alerte sur les femmes en Ukraine


Des militantes de la Manif pour tous ont mené samedi à Paris une opération coup de poing contre la GPA (Gestation pour autrui) et voulu alerter sur le sort des mères porteuses ukrainiennes “abandonnées en pleine guerre”, a constaté une journaliste de l’AFP.

Visages masqués, vêtues de noir avec un code barre sur un ventre arrondi, une centaine de jeunes femmes ont participé à cette action très visuelle, au pied de la Tour Eiffel et sur le pont d’Iéna, fermé à la circulation, en amont de la journée internationale pour le droit des femmes mardi.

“Exploitée, opprimée, invisibilisée”, “Macron, complice de la GPA”, pouvait-on lire sur des pancartes brandies à l’unisson, debout devant des berceaux de maternité vides et au son d’une musique tonitruante.

Lire la suite sur le site de Challenges

S'inscrire à notre newsletter