Image - CNews

Décryptage : Mère pour sa fille, elle donne naissance à sa petite fille


Décryptage

« La petite Briar est née le 2 novembre et peut se vanter d'avoir deux "mamans" ».

Une filiation brouillée, une maternité éclatée, sont-elles dans l'intérêt de l'enfant ?

C’est une question de bioéthique qui a de quoi diviser. Parce que sa fille ne parvenait pas à mener une grossesse jusqu’à son terme, sa mère, âgée de 51 ans, a porté son enfant pendant neuf mois. En parfaite santé, la petite Briar Juliette Lockwood est née le 2 novembre et peut se vanter d’avoir deux «mamans».

Julie Lovin, sportive de 51 ans ayant terminé plusieurs fois le marathon de Boston, a accepté de venir en aide à sa fille, Breanna, après que celle-ci a enduré une série d’échecs pour devenir maman. Un parcours douloureux qu’elle a détaillé sur son Instagram. «1311 jours. 476 injections. 64 prises de sang. 7 interventions chirurgicales. 3 extractions d’ovocyte. 19 embryons congelés. 8 transferts d’embryons congelés par FIV au total. 4 transferts d’embryons échoués. 1 fausse couche d’un enfant unique. 1 fausse couche de jumelles. 1 grossesse extra-utérine. D’innombrables larmes.», a écrit la jeune fille. Le traitement contraignant qu’elle a subi avait finalement rendu son utérus inapte à une éventuelle grossesse.

Lire la suite sur le site de CNews