Image - Famille Chrétienne

Manif anti-PMA sans père : comment être enfin audibles ?


À la veille de la mobilisation du 19 janvier, Laurent Landete et Albéric Dumont débattent de l’efficacité des mobilisations contre la PMA sans père et la GPA.

Certains catholiques s’interrogent sur l’issue des manifestations contre le projet de loi de bioéthique. Comprenez-vous l’angoisse et la frustration de certains ?

Albéric Dumont – La frustration des catholiques vient sans doute souvent de la méconnaissance du monde politique et médiatique. Beaucoup viennent courageusement manifester un après-midi et attendent la victoire tout de suite. Cela peut arriver parfois – comme avec le projet de loi « familles » de Dominique Bertinotti, retiré le 3 février 2014, le lendemain d’une mobilisation de La Manif pour tous. Mais cela reste exceptionnel et survient après nombre d’actions. Dans l’univers des réseaux sociaux, on veut des résultats instantanés alors que la politique demande du temps !

Mais, depuis 2012, les catholiques se mobilisent sur ce terrain !

A. D. – Comment espérer obtenir gain de cause tout de suite alors que les progressistes ont entamé leur combat depuis des dizaines d’années ? Nous devrions prendre exemple sur les écologistes qui sont passés pour des hurluberlus pendant des années sans pour autant se décourager. Ils ont consacré beaucoup de forces à ce combat et, aujourd’hui, l’impact est considérable. Les chrétiens ont délaissé le terrain politique et se sont concentrés sur le social. Ne se sentant pas concernés et en danger, ils ont agi ailleurs, au service des plus démunis, une mission essentielle bien sûr.

De leur côté, des groupes LGBT consacraient déjà tout leur temps et leurs moyens à leur cause. Après, on s’étonne d’être écrasés par un rouleau compresseur et de voir que d’autres démunis – en l’occurrence les enfants – sont méprisés. C’est un peu comme si vous vous lanciez dans une bataille sans préparatifs et sans munitions face à une armée aguerrie, ayant une stratégie éprouvée et des moyens considérables. Le combat est déséquilibré.

Lire la suite sur le site de Famille Chrétienne