Image - Valeurs Actuelles

Ludovine de la Rochère : “Personne ne peut nous confondre avec Playmobil !”


Ludovine de la Rochère fait une nouvelle fois face à une polémique visant son mouvement, La Manif pour tous, accusé par des internautes d’avoir utilisé le slogan « en avant les histoires » de Playmobil, sans son consentement. Contactée par Valeurs actuelles, elle estime ne pas avoir attenté à la propriété intellectuelle de la célèbre marque de jouets. Entretien.

Valeurs Actuelles. Comment réagissez-vous à la polémique entourant l’utilisation de l’expression « en avant les histoires » sur un panneau de la Manif pour tous ?
Ludovine de la Rochère.
 La polémique n’est pas fondée. Du point de vue de la propriété intellectuelle, nous ne sommes pas en tort. Il n’y a pas de couleurs Playmobil, pas plus qu’il n’y a eu de pastiche Playmobil. Quatre mots tels quels sans logo, sans confusion graphique, personne ne peut confondre avec un visuel de cette marque. « En avant les histoires » est apparu sur un panneau parmi beaucoup d’autres. Cette expression est en harmonie avec ce que nous défendons et aucune expression n’est réservée à quelconque marque ou groupe. La seule chose que nous faisons c’est défendre l’univers des enfants. Dire que les enfants ont besoin d’un père et d’une mère est universel. D’ailleurs, le 19 janvier, j’espère que de nombreuses personnes viendront marcher à nos côtés pour lutter contre la PMA sans père et la GPA.

Lire la suite sur le site de Valeurs Actuelles