Image - La Croix

La Manif pour tous et ses alliés préparent leur mobilisation contre la ”PMA sans père”


Reportage (extraits)

Environ 400 cadres du collectif qui organise une manifestation le 6 octobre contre l’extension de la PMA sont réunis les samedi 21 et dimanche 22 septembre à Port-Marly (Yvelines). Si l’ampleur de la mobilisation reste incertaine, les participants veulent se faire entendre après une période de consultation qui les a déçus.

21 septembre 2019 : Blanche STREB, dir. de la formation et de la recherche d’Alliance Vita, lors de l’Université de rentrée de “Marchons enfants” organisée par La Manif Pour Tous. Port-Marly (78), France.

 

À deux semaines de la manifestation contre l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) prévue à Paris le 6 octobre, environ 400 cadres de La Manif pour tous et de ses alliés sont réunis, samedi 21 et dimanche 22 septembre à Port-Marly (Yvelines). Une « université de rentrée » conçue comme un « temps de formation » auquel ont participé plusieurs personnalités dont la philosophe Chantal Delsol, l’écrivain André Bercoff, l’ancien magistrat Philippe Bilger mais aussi le vice-président de la CFTC Joseph Thouvenel et le polémiste et promoteur du transhumanisme Laurent Alexandre. (…)

Ce sentiment que les débats sur la bioéthique n’ont pas vraiment eu lieu a été soulevé par plusieurs intervenants. « Il est vrai qu’il y a eu les états généraux de la bioéthique et que le président de la République a consulté largement. Mais pour quoi faire ? », s’interroge Ludovine de La Rochère, la présidente de La Manif pour tous, interrogée par La Croix. Elle poursuit : « Emmanuel Macron a martelé qu’il fallait un débat serein mais c’était une manière de culpabiliser ceux qui ne sont pas d’accord avec lui. Et au bout du compte, rien de tout ce que nous avons pu dire n’a été pris compte. Cela est revenu à causer pour causer. » (…)

Sur le plan logistique, les cadres de « Marchons enfants ! », le nom donné à cette manifestation organisée par une dizaine d’associations, dont La Manif pour tous, Alliance Vita et les Associations familiales catholiques (qui comptent à elles seules 150 000 adhérents) disent avoir déjà affrété des cars « de toutes les régions de France », ainsi que deux TGV spéciaux, qui partiront de Marseille et d’Aix. De même, 2,5 millions de tracts ont été diffusés. (…)

Le ministère de l’intérieur attend 200 000 personnes

Sur le plan logistique, les cadres de « Marchons enfants ! », le nom donné à cette manifestation organisée par une dizaine d’associations, dont La Manif pour tous, Alliance Vita et les Associations familiales catholiques (qui comptent à elles seules 150 000 adhérents) disent avoir déjà affrété des cars « de toutes les régions de France », ainsi que deux TGV spéciaux, qui partiront de Marseille et d’Aix. De même, 2,5 millions de tracts ont été diffusés.

 

Lire la suite sur le site de La Croix