Image - France Bleu

“Il faut appliquer le principe de précaution” : le sénateur Guillaume Chevrollier s’oppose à la PMA sans père


Le projet de loi bioéthique arrive en discussion au Sénat ce mardi 21 janvier. Le texte prévoit l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux femmes homosexuelles et aux femmes célibataires. Guillaume Chevrollier, sénateur LR de la Mayenne, nous livre ses doutes et interrogations.

Comme pour le mariage pour tous, la PMA sans père suscite un débat passionné et parfois polémique. Adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale, le projet de loi bioéthique va être débattu au Sénat jusqu’au 4 février. La disposition phare du texte est l’ouverture de la PMA aux lesbiennes et aux femmes célibataires. Les sénateurs avaient donné leur feu vert en commission.

Lire la suite sur le site de France Bleu