Image - Ouest France

EDITORIAL. Bioéthique : du doute et de l’écoute


Derniers travaux avant les vacances pour les députés. À partir du lundi 27 juillet, ils reprennent l’examen de la révision de la loi « bioéthique ». Ils devront débattre, entre autres, de l’ouverture aux couples de femmes et aux femmes seules de l’assistance médicale à la procréation.

Parmi tous les progrès techniques que la science rend possible, quels sont ceux qui préservent la dignité de la personne humaine ? Ce pourrait être un sujet du bac philo. C’est le fil rouge de la semaine de débats qui se tiendra à partir de lundi à l’Assemblée nationale dans le cadre de l’examen, en 2e lecture, de la révision de la loi sur la bioéthique.

Fallait-il bousculer un calendrier déjà surchargé par le Covid-19 pour réintroduire ce texte ? Assurément pas pour les opposants à un projet de loi qui doit, notamment, ouvrir l’accès à l’assistance médicale à la procréation (AMP) aux couples de femmes et aux femmes seules. Fin juin, Xavier Breton, député (LR) de l’Ain, dénonçait l’inscription en urgence de ce texte « qui divise quand nous devrions être rassemblés pour faire face à la crise sanitaire et à la très dure crise économique et sociale des prochains mois. »

Lire la suite sur le site de Ouest France