Image - France 3

Décryptage : Don d’ovocytes et de spermatozoïdes : la région Paca cherche toujours plus de donneurs surtout avec la crise du Covid


Décryptage

Aujourd'hui, il y a déjà pénurie de gamètes. Et pourtant, démagogique, le gouvernement veut la PMA sans Père.

Qu'aura-t-il comme solution ? Rétribuer le "donneur" ? Acheter des gamètes à l'étranger ? Voilà le nouveau business que l'on dénonce.

L’Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne nationale d’information sur le don de gamètes du 16 novembre au 6 décembre. Près de 5 000 couples sollicitent chaque année un don d’ovocytes ou de spermatozoïdes en France. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur manque de donneurs.

L’infertilité médicale, c’est l’incapacité de procréer. Selon les chiffres communiqués par l’INSERM, en France, environ un couple sur huit consulte en raison de difficultés à concevoir un enfant. Cette infertilité peut être d’origine masculine, féminine, elle peut aussi associer les deux sexes.

Au total chaque année dans le pays, 5.000 couples font appel à un don d’ovocytes ou de spermatozoïdes pour tenter de devenir parents.

Une campagne d’information pour engager une réflexion

L’agence de biomédecine lance une campagne d’information jusqu’au 6 décembre avec un message : il manque des volontaires, notamment dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Lire la suite sur le site de France 3