Image - La moitié des Français estime que les débats de bioéthique vont diviser la société

La moitié des Français estime que les débats de bioéthique vont diviser la société


Alors que l’exécutif met la dernière main à son projet de loi, plusieurs enquêtes publiées ces derniers jours, notamment celle de la Manif pour tous lundi 10 juin, sondent l’opinion des Français. Elles sont parfois contradictoires.

Un sondage de l’Ifop, publié lundi 10 juin à la demande de La Manif pour tous, confirme que les questions de bioéthique demeurent un sujet très sensible au sein de la société française. Selon cette étude, 50 % des personnes interrogées estiment ainsi que « le fait d’ouvrir des débats sur les questions de société » aurait pour conséquence de « plutôt diviser les Français », tandis que 12 % jugent qu’ils devraient « plutôt les rassembler » (38 % répondant ni l’un ni l’autre).Et lorsqu’on les interroge sur la possibilité d’un « débat serein et apaisé…

 

 

Lire la suite sur le site de La Croix (article abonnés)

 

Par Loup Besmond de Senneville, le 10/06/2019.