Image - La Croix – Une étude fait le lien entre recul des naissances et politique familiale

La Croix – Une étude fait le lien entre recul des naissances et politique familiale


Analyse. Un sondage Ifop pour les AFC, que « La Croix » publie en exclusivité, fait le lien souvent contesté entre l’évolution de la politique familiale et la baisse de la natalité observée ces dernières années.

Un tiers des Français estiment que les divers coups de rabot successifs à la politique familiale ont abouti à leur faire différer ou renoncer à un avoir un enfant. Tel est l’enseignement d’un sondage que La Croix dévoile en exclusivité (1), et qui est publié par les Associations familiales catholiques (AFC) à la veille de leur assemblée générale, qui se tient dimanche 31 mars.

Après avoir fait la liste de certaines mesures récentes (« division par trois de la prime de naissance à partir du second enfant, diminution de la durée du congé parental pour les mères de famille, abaissement par deux fois du quotient familial, mise sous conditions de ressources des allocations familiales ») l’Ifop interroge : « Diriez-vous que la dégradation de la politique familiale ces dernières années vous a amené à renoncer à avoir un enfant supplémentaire ? » « Oui »,répondent 33 % des personnes interrogées. Cette proportion monte à 42 % chez les parents de jeunes enfants de 0 à 4 ans.

 

Lire la suite, sur le site de La Croix…