Image - De la parole aux actes : les contradictions de Jean Castex

De la parole aux actes : les contradictions de Jean Castex


Lutte contre le chômage, renforcement et amélioration de notre système de santé, écologie au coeur des actions, unité de la nation : autant de priorités que Jean Castex a détaillées dans son discours de politique générale le 15 juillet dernier. Un discours de politique générale d’une heure durant lequel, à aucun moment, le projet de loi bioéthique n’a été évoqué.

Mais la réalité est toute autre…

 

Oui, la priorité c’est la lutte contre le chômage et pour l’emploi… et en même temps, le Gouvernement consacre la session extraordinaire de juillet au projet de loi bioéthique à l’Assemblée nationale.

 

« C’est l’avenir de notre système de protection sociale [qui] demande à être amélioré et renforcé », à commencer par « notre système de santé », a détaillé Jean Castex. Pourquoi choisir alors de voter en catimini cet été la PMA sans Père qui ne relèvera pas l’hôpital ?

 

« Mettre l’écologie au coeur de nos actions », mille fois oui… mais rien ne sera possible sans remettre l’humain au coeur de l’écologie. Stop au bricolage procréatif !

 

« Nous ne retrouverons pas l’unité sans une attention accrue aux plus vulnérables d’entre nous », lance Jean Castex. Les plus vulnérables sont les enfants, mais en poussant, en urgence et en silence, le projet de loi bioéthique, vous fracturez durablement la société !

 

« Une France du bon sens et de la raison. Une France que nous devons aujourd’hui écouter et mieux considérer. » Du coup, les 82% qui pensent “qu’un père et une mère ont un rôle différent et complémentaire”, quand les écouterez-vous Jean Castex ?