Image - La Croix – Le Conseil de l’Ordre devant la Mission d’information bioéthique

La Croix – Le Conseil de l’Ordre devant la Mission d’information bioéthique


L’Ordre des médecins n’est pas hostile à l’extension de la PMA.

Auditionnés mercredi 19 septembre à l’Assemblée nationale, les responsables de l’Ordre des médecins diront qu’ils ne s’opposent pas à l’extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules.

Dévoilée par « La Croix », cette prise de position provoque de vives réactions de la part des médecins opposés à cette évolution législative.

C’est une prise de position qui fera grand bruit. Le Conseil national de l’Ordre des médecins s’apprête à annoncer mercredi 19 septembre, à l’occasion d’une audition à l’Assemblée nationale, qu’il ne voit aucun obstacle à l’extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules.

« Nous considérons que cette demande est essentiellement sociétale, explique à La Croix le docteur Jean-Marie Faroudja, président de la section éthique et déontologie du Conseil national de l’Ordre des médecins. Si la société veut une AMP élargie, nous estimons que c’est à elle de trancher. Sur ce sujet sensible, il n’est pas dans notre rôle de dire ce qui est bien ou ce qui est mal. L’Ordre des médecins n’est pas une instance moralisatrice. »

Ce responsable estime que « le rôle des médecins est d’apaiser les souffrances, qu’elles soient physiques ou psychologiques. Or, le désir d’enfant est une souffrance, et le médecin est là pour l’entendre ». Il balaie l’argument, utilisé par les opposants à l’extension de la PMA, selon lequel il s’agirait là d’ouvrir un « droit à l’enfant ». « On devrait plutôt parler du droit d’accéder à une technique médicale spécialisée », répond-il. (…)

Lire la suite ici

Source :
https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Ethique/LOrdre-medecins-nest-pas-hostile-lextension-PMA-2018-09-19-1200969847