CP – Famille, filiation, éducation : le message des sympathisants de la droite et du centre est clair et net

image20

Tous nés d’un homme et d’une femme

COMMUNIQUE DE PRESSE

ANALYSE DES RESULTATS DU 2eme TOUR DE LA PRIMAIRE DE LA DROITE ET DU CENTRE

 

Famille, filiation, éducation : le message des sympathisants de la droite et du centre est clair et net

Avec sa volonté de placer la famille au cœur de son programme, François Fillon remporte très largement la primaire (67% des voix).

Libre et indépendante de tous partis et tous candidats, La Manif Pour Tous entend continuer à peser auprès de tous les candidats pour maintenir la famille et l’éducation au cœur du débat.

La mobilisation forte et en progression par rapport à dimanche dernier traduit un vote d’adhésion au tournant idéologique proposé dans sa campagne par François Fillon. Plus de 4,5 millions d’électeurs de la droite et du centre se sont déplacés aujourd’hui pour offrir une nette victoire à l’ancien Premier Ministre. Les sympathisants de La Manif Pour Tous se sont eux aussi fortement mobilisés. Selon une enquête IFOP/Atlantico publiée à la veille de ce scrutin, ils étaient deux fois plus nombreux à se rendre aux urnes que la moyenne des sympathisants LR.

« A l’issue d’un quinquennat marqué par une déconstruction sans précédent des fondements de la société, accompagné du mépris du Président pour les Français mobilisés et du déni des enjeux anthropologiques en cause – notamment sur la théorie du genre qui « n’existe pas » -, le souhait de tourner la page et d’engager la reconstruction est immense. C’est une des explications majeures de la forte participation à la primaire. Et je suis bien placée pour savoir à quel point ce mouvement est massif, déterminé et profond » déclare Ludovine de La Rochère.

Le poids électoral des convictions

Depuis 2012, de très nombreux Français ont pris conscience des enjeux humains et de civilisation qu’impliquaient la loi Taubira et ses conséquences. Nombre d’observateurs et de politiques n’ont pas compris le sens profond des mobilisations massives et récurrentes. Le mouvement social a clairement pesé dans cette primaire, comme lors des précédents scrutins. « Il y a un an, les présidents de région qui ont été les mieux élus avaient affirmé leurs convictions pendant leur campagne : Laurent Wauquiez et Bruno Retailleau s’étaient notamment prononcés pour le retour au mariage homme-femme » rappelle-t-elle. Le poids électoral de ces enjeux humains est considérable. »

L’ambition pour la famille : clé du scrutin

Pendant l’entre deux tours, les divergences de vues sur les questions de société en général et sur la famille en particulier ont été soulignées. Le verdict des urnes est clair : les Français plébiscitent une place centrale et une politique ambitieuse pour la famille. Selon le sondage IFOP/Atlantico publié vendredi dernier, 82% des sympathisants LR se déclarant « proches » de La Manif Pour Tous ont soutenu François Fillon face à Alain Juppé. A contrario, seuls 66% de ceux qui sont éloignés du mouvement ont fait le même choix. « L’enfant, la famille et la société constituent l’une des principale clé de décryptage de cette primaire » poursuit Ludovine de La Rochère.

Réécriture de la loi Taubira

Tout au long de la campagne de cette primaire, François Fillon a précisé son programme et sa proposition phare : réécrire la loi Taubira pour réserver l’adoption plénière aux couples homme/femme. Le refus de la diffusion du genre à l’école, l’interdiction de la PMA « sans père », l’engagement pour l’abolition universelle de la GPA, pratique scandaleuse d’exploitation des mères porteuses, le rétablissement de l’universalité des allocations familiales, le relèvement du plafond du quotient familial à 3000 €, le maintien des aides fiscales et sociales à destination des emplois familiaux : le programme de François Fillon pour reconstruire la famille est pertinent. C’est cette ambition nouvelle qui est aujourd’hui largement récompensée dans les urnes. « Cela va dans le bon sens, c’est encourageant, mais nous restons bien entendu très vigilants » précise Ludovine de La Rochère. Les sympathisants de La Manif Pour Tous ont montré leur liberté et leur maturité politique. Si ce résultat fait naître chez les sympathisants de la droite et du centre une espérance, elle ne saurait être déçue. »

« Attachée à sa liberté et à son indépendance, La Manif Pour Tous reste donc mobilisée pour continuer à peser sur l’ensemble du paysage politique, au-delà des partis et des étiquettes. A ceux qui en doutaient, La Manif Pour Tous confirme qu’elle est bel et bien au rendez-vous et montre qu’elle représente un poids électoral incontournable. Comme nous l’avons annoncé le 16 octobre lors de notre manifestation qui a rassemblé 200.000 personnes à Paris, nous sommes en campagne en 2017 pour la famille et non pour un candidat ou un parti » souligne Ludovine de La Rochère. « La Manif Pour Tous sera particulièrement attentive aux programmes des différents candidats, à leurs engagements, sans oublier la question sensible des investitures » précise-t-elle.

Comme il l’a fait pour cette primaire, le site internet www.boomerang2017.fr continuera d’informer les électeurs sur les prises de position et engagements précis des candidats (primaire de la gauche, présidentielle, législatives).