Image - Corp : Une agence américaine de GPA est poursuivie pour trafic d’êtres humains par une mère porteuse.

Corp : Une agence américaine de GPA est poursuivie pour trafic d’êtres humains par une mère porteuse.


Jessica est devenue mère porteuse pour un couple chinois. Pendant la grossesse, le médecin l’informe qu’elle porte des jumeaux (sans lui dire rien de plus). A l’accouchement, par césarienne, elle est empêchée de voir les enfants par un rideau opaque, et ensuite on lui refuse de les voir ou de les tenir dans les bras, malgré une entente préalable dans ce sens.
La « mère » commanditaire lui envoie une photo, quelques jours plus tard, pour lui demander si, selon elle, les enfants se ressemblent – ils sont très différents physiquement (l’un ressemble aux parents commanditaires, l’autre non).
Deux mois après la naissance, l’enfant qui de toute évidence est celui de Jessica elle-même et de son mari, leur est restitué, sur le parking d’un Starbucks. Après moult menaces et tentatives d’extorsion d’argent de la part de l’agence de GPA (qui leur avait même dit que s’ils ne payaient pas, l’enfant allait être mis en adoption contre de l’argent – car les Chinois ne voulaient pas du « bébé bi-racial »). (…) .  Lire la suite ici.

 

Source : 
https://collectif-corp.com/2018/08/22/une-agence-americaine-de-gpa-est-poursuivie-pour-trafic-detres-humains-par-un-mere-porteuse/