Image - Ne maquillons pas la PMA sans père  en réponse à la lutte contre les discriminations
Logo de La Manif Pour Tous

Tous nés d'un père et d'une mère

Paris, le 15 octobre 2020

Communiqué de presse

Ne maquillons pas la PMA sans père en réponse à la lutte contre les discriminations

La Manif Pour Tous regrette que la PMA sans père ait été intégrée à la présentation, ce matin, du plan de lutte contre la haine et les discriminations anti-LBGT+ par Élisabeth Moreno, ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. C’est une regrettable manipulation qui tend à faire croire que l’encadrement actuel de l’accès à l’assistance médicale à la procréation serait discriminatoire et contraire au principe d’égalité. C’est parfaitement faux. Le Conseil d’Etat a lui-même précisé dans un arrêt du 28 septembre 2018 que « La différence de traitement (…) entre les couples formés d’un homme et d’une femme et les couples de personnes de même sexe (…) n’est pas contraire au principe d’égalité. » Cette différence de traitement ne constitue donc pas une discrimination. Le Conseil d’Etat précisait même que « rien n’impose au législateur de l’ouvrir aux couples de femmes et aux femmes seules ».

Au nom de la légitime lutte contre toutes les formes de discrimination, il n’est pas acceptable de militer pour des mesures sociétales qui ne sont en aucune manière une réponse efficace à ces enjeux. Ainsi, ce n’est pas parce que certains groupuscules radicaux revendiquent la PMA sans père et sans motif médical, la filiation sociale, la ROPA ou encore la GPA que ces mesures deviennent des symboles d’une prétendue avancée dans la lutte contre les discriminations. « En agissant ainsi, le gouvernement joue avec le feu en cherchant à ne réserver la lutte contre les discriminations qu’aux seuls militants de la PMA sans père et demain, de la GPA, comme en témoigne la revendication sur la filiation d’intention qui vise à en préparer le terrain. En jouant ce jeu dangereux, le gouvernement se retrouvera sans voix lorsque des groupuscules réclameront la légalisation de la GPA au nom de l’égalité entre les couples d’hommes et les couples de femmes. Pourtant, l’avis du Conseil d’Etat est limpide » résume Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous.


Contact presse : +33 (0)7 67 30 49 89 – presse@lamanifpourtous.fr

www.lamanifpourtous.fr
Facebook - Twitter - Instagram - YouTube