Image - La France approche de l’abîme, les Français sont au bord de la crise de nerf, mais Emmanuel Macron donne la priorité à la PMA sans père !
Logo de La Manif Pour Tous

Tous nés d'un père et d'une mère

Paris, le 16 décembre 2020

Communiqué de presse

La France approche de l’abîme, les Français sont au bord de la crise de nerf, mais Emmanuel Macron donne la priorité à la PMA sans père !

Examen du Projet de loi bioéthique au Sénat dès janvier 2021 – Alors que la France est plus que jamais en état d’urgence sanitaire, avec un système hospitalier sous tension, que des secteurs entiers de l’économie sont au bord du gouffre, qu’une crise sociale menace de se déclencher et que le gouvernement règlemente les sorties et la vie des Français jusque dans les détails privés, Emmanuel Macron impose l’examen en 2nde lecture au Sénat du projet de loi « bioéthique » à partir du 2 février, avec un examen en Commission spéciale bioéthique le 19 janvier.

Devant cette précipitation irresponsable et même provocatrice, qui ne manquera pas de mettre l’Exécutif en difficulté vis-à-vis des Français, La Manif Pour Tous peine à croire à ce calendrier tant il est invraisemblable.

10 questions à Emmanuel Macron

  • Monsieur le Président de la République, quel sera l’emploi du temps d’Olivier Véran en janvier et février ? Va-t-il gérer la crise sanitaire ou le projet de loi PMA/GPA qui le concerne en premier chef ? Les Français sont impatients de connaître la réponse à l’heure où l’auto-confinement est recommandé tant la crise est grave !
     
  • Monsieur le Président de la République, quel sera l’emploi du temps d’Eric Dupond-Moretti en janvier et février ? Va-t-il s’occuper de la sécurité des Français et de la justice ou du projet de loi PMA/GPA et de ses conséquences immenses en matière de filiation ?
     
  • Monsieur le Président de la République, quelles sont vos recommandations : réduire les interactions sociales et les sorties au maximum, télétravailler et continuer à ne pas recevoir d’amis autour d’un repas pour cause de couvre-feu ou organiser de nouvelles manifestations massives contre le projet de loi PMA/GPA qui fragilise la famille, révolutionne la filiation et divise profondément la société ? Les manifestations déjà organisées ont rassemblé des centaines de milliers de manifestants. Même le médiatique cabinet soi-disant indépendant Occurrence estime que la plus importante manifestation depuis le début de votre quinquennat était contre ce projet de loi.
     
  • Monsieur le Président de la République, quels sont vos conseils pour que tous les Français qui le souhaitent puissent exprimer publiquement et librement leur opposition au projet de loi Macron sur la PMA/GPA, alors même que notre vie démocratique est dégradée (rassemblements interdits, parlement en mode dégradé et donc difficulté pour rencontrer les parlementaires) ?
     
  • Monsieur le Président de la République, quelle est votre priorité : soutenir financièrement le système hospitalier et développer la capacité de nos services de réanimation ou rembourser la PMA sans père, c’est-à-dire une PMA sans motif médical, ce qui revient à détourner la médecine de sa finalité ?
     
  • Monsieur le Président de la République, le projet de loi sur la PMA/GPA est annoncé en urgence dès le mois de janvier au Sénat mais le référendum sur le climat et l’environnement ne pourra pas, lui, avoir lieu avant la fin de la crise sanitaire : quelle signification tirer du renvoi de toutes les réformes non urgentissimes sauf celle-ci ?
     
  • Monsieur le Président de la République, à l’heure où une 3e vague semble malheureusement difficile à éviter et que vous appelez à l’unité, pourquoi diviser les Français avec la PMA/GPA, un projet de loi qui fracture la société, au lieu de rassembler ?
     
  • Monsieur le Président de la République, en quoi le projet de loi PMA/GPA est-il une priorité aujourd’hui, compte tenu du contexte sanitaire et de la crise économique et sociale, et de la menace terroriste ?
     
  • Monsieur le Président de la République, quand répondrez-vous à l’inquiétude de l’engrenage de la PMA sans père vers la GPA et la marchandisation de l’humain ? Quand prévoirez-vous des garanties législatives qui permettraient de croire que l’un n’entraînera pas l’autre ?
     
  • Monsieur le Président de la République, pourquoi refusez-vous de nous recevoir et n’assumez-vous pas ce projet de loi PMA/GPA en ne vous exprimant jamais publiquement à ce sujet ?
     

Ces 10 questions sont adressées par courrier écrit dès aujourd’hui au Président de la République. Face à ce qui n’est rien de moins qu’une provocation vis-à-vis des Français, La Manif Pour Tous prépare dès à présent une série d’actions pour la rentrée de janvier.


Contact presse : +33 (0)7 67 30 49 89 – presse@lamanifpourtous.fr

www.lamanifpourtous.fr
Facebook - Twitter - Instagram - YouTube

S'inscrire à notre newsletter