Image - « Indemnité inflation » : les familles exclues  du coup de pouce sur le pouvoir d’achat
Logo de La Manif Pour Tous

Tous nés d'un père et d'une mère

Paris, le 23 octobre 2021

Communiqué de presse

« Indemnité inflation » : les familles exclues du coup de pouce sur le pouvoir d’achat

En optant pour une mesure individualisée, le gouvernement fait le choix de ne pas prendre en considération les familles. Concrètement, à revenus égaux, les personnes célibataires, les couples sans enfants, ou les parents ayant un ou plusieurs enfants à charge seront traités de la même manière. Pourtant, leurs situations et leurs charges sont bien différentes. Voilà pourquoi les familles vont être les grands perdants de cette mesure inadaptée et inégalitaire.

« Difficile de croire que c’est la faute à pas de chance si la famille se trouve une nouvelle fois dans l’angle mort de la politique du gouvernement » déplore Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. Parce qu’elle structure la société et permet à chacun de ses membres de ne pas être de simples individus isolés et déracinés, la famille est la cible des idéologues qui n’ont de cesse de l’affaiblir. Au fil des dernières années, la fin de l’universalité des allocations familiales, la baisse du quotient familial, l’individualisation du prélèvement à la source sont autant de mesures qui conduisent à fragiliser la famille et à privilégier une approche individuelle de la société. Sans surprise, il en ressort un plus grand individualisme qui entraîne une diminution de la solidarité.

Alors que le pouvoir d’achat est une priorité qui menace de mettre la société en ébullition, « l’indemnité inflation » annoncée par le Premier ministre fait l’impasse sur la famille. Pourtant, il est évident que les besoins des familles avec enfants sont bien différents de ceux des célibataires. Le niveau de vie des familles avec enfants est inférieur en raison de leurs charges plus nombreuses et importantes, et grandissant au fil des années. Il est ainsi curieux que la carte famille nombreuse s’arrête dès les 18 ans du dernier enfant, alors même qu’il entre généralement dans la vie étudiante, laquelle devient, année après année, de plus en plus couteuse. Hélas, cette nouvelle mesure annoncée et préparée en catastrophe par les services de Bercy continue d’emmener toute la société dans la voie de l’individualisation. C’est un chemin dangereux dont le Président de la République et son gouvernement ne mesurent manifestement pas toutes les conséquences. Les enfants d’aujourd’hui sont la société et les actifs de demain. Les prochaines échéances électorales devraient permettre de poser une alternative claire avec deux visions qui s’opposent : celle de l’actuelle majorité qui fait le choix de sacrifier la famille et une autre qui devra être portée pour défendre les 18 millions de familles qui vivent en France. L’enjeu est clair.


Contact presse : +33 (0)7 67 30 49 89 – presse@lamanifpourtous.fr

www.lamanifpourtous.fr
Facebook - Twitter - Instagram - YouTube