Image - Atlantico – Bioéthique : comment s’étonner des doutes grandissants sur notre démocratie quand les consultations citoyennes sont superbement ignorées

Atlantico – Bioéthique : comment s’étonner des doutes grandissants sur notre démocratie quand les consultations citoyennes sont superbement ignorées


Les états généraux de la bioéthique avaient pu révéler que 80% des participants étaient opposés à l’extension de la PMA, à l’inverse de l’avis rendu par le CCNE.

Atlantico : Comment comprendre un tel cas dans un contexte politique qui tend à faire la promotion, en apparence, de la démocratie participative ?

Chantal Delsol : La démocratie participative n’est pas une « démocratie » au sens où nous l’entendons. La démocratie participative, c’est la palabre ancienne, qui permet à chacun de s’exprimer mais qui ne peut pas prendre des décisions. C’est une sorte d’exutoire, et je ne suis pas sûre que ce soit du respect pour les citoyens que de leur proposer de s’épancher sans que cela ait la moindre suite. C’est pourquoi je n’ai jamais été favorable à la démocratie participative. Pour moi, c’est une régression vers des palabres qui sous entendaient, derrière, un pouvoir fort : épanchez-vous, quoique vous disiez moi en fin de compte je décide. (…)

Lire la suite

Source : 
http://www.atlantico.fr/decryptage/bioethique-doutes-democratie-consultations-citoyennes-ignorees-pma-gpa-euthanasie-ccne-chantal-delsol-vincent-tournier-3516272.html