Image - Vu dans Valeurs Actuelles : Trois ans après : « La Manif Pour Tous a su s’imposer comme un interlocuteur naturel dans le débat public »

Vu dans Valeurs Actuelles : Trois ans après : « La Manif Pour Tous a su s’imposer comme un interlocuteur naturel dans le débat public »


Tribune libre. Trois ans après les premières manifestations contre la loi Taubira, Albéric Dumont le vice-président du mouvement La Manif Pour Tous, dresse le bilan de l’action qui a été menée.

Il y a trois ans, des centaines de milliers de français descendaient dans la rue et envahissaient le Champ de Mars. Venant de toute la France, ils étaient venus dire clairement leur opposition à un projet de loi inique. A la stupeur de tous les observateurs, les flots de manifestants joyeux et déterminés déjouaient tous les pronostics. Armés de ballons bleus et roses, ils opposaient au scepticisme des commentateurs leur détermination sans faille.

Beaucoup ont d’ailleurs analysé cette formidable mobilisation du 13 janvier comme le chant du cygne d’une France passéiste qui, dans un dernier soubresaut, jetait ses dernières forces dans un combat perdu d’avance. Trois ans après, force est de constater que le 13 janvier n’a en rien marqué le crépuscule du combat pour la famille. Cette journée historique est bien au contraire le point de départ d’un réveil des consciences que personne n’avait prévu et qui continue d’irriguer la vie publique française. Car, ce 13 janvier, c’était pour beaucoup, leur première manifestation, leur premier acte dans la vie politique de leur pays et c’est peu dire qu’ils y ont pris goût. La Manif Pour Tous a été pour ces jeunes le déclencheur de leur vie politique. Car c’est pour défendre la famille fondée sur la filiation père-mère-enfant que se sont levés ces centaines de milliers de citoyens, c’est pour défendre la famille comme le lieu de transmission de nos valeurs et notre culture qu’ils se sont levés.

La Manif Pour Tous n’a pas été ce feu de paille que certains prédisaient comme pour se rassurer devant l’ampleur que prenait notre mouvement. Trois ans après, La Manif Pour Tous a su s’imposer comme un interlocuteur naturel dans le débat public. Trois ans après, le mouvement rassemble encore largement et continue à défendre la famille en mobilisant de façon originale : ainsi des meetings « Question Pour un Président » organisés en novembre dernier à travers la France et qui ont bousculé les habitudes de campagnes régionales bien rodées, un Tour de France sur la GPA au printemps 2015, un Forum anti-GPA le 8 mars dernier en plus de multiples manifestation nationales rassemblant à chaque fois plusieurs centaines de milliers de militants…la liste exhaustive des actions organisées par le mouvement depuis sa création serait beaucoup trop longue. Ce mouvement inédit par son ampleur et par sa longévité a par ailleurs donné un nouveau souffle en Europe, c’est à sa suite que de nombreux pays se sont également levés en masse pour la défense de la famille, en Allemagne, en Italie, en Lettonie…

Trois ans après ce 13 janvier fondateur, La Manif Pour Tous rappelle inlassablement à la société que le seul moyen de défendre notre pays et son avenir reste de défendre et de préserver la famille fondée sur la filiation père-mère-enfant trouvant ainsi un écho particulier dans le cœur de nos concitoyens qui partagent pour beaucoup ce combat fondamental.

Combat dans lequel nos opposants pensaient que nous nous essoufflerions, que, lassés de se mobiliser, nous arrêterions devant l’ampleur de la tâche. Nous les avions pourtant prévenus le 13 janvier dernier mais ils n’ont apparemment pas écouté, parce que, nous de notre côté « on ne lâche rien, jamais, jamais, jamais ! »

 

Logo_Valeurs_actuelles_2013