Chronique – La PMA sans père, quelles conséquences pour tous ? Introduction du rapport remis au CCNE (1/15)

Dans le cadre de la révision des lois de bioéthique, La Manif Pour Tous a été auditionnée par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) le 29 mars 2018. De la fin du mois de juillet jusqu’à la fin du mois d’août, nous proposons aux internautes de se plonger dans ce rapport présenté au CCNE lors de son audition : un bon exercice pour se préparer aux débats des mois à venir !

Au passage, nous notons ici que l’analyse que La Manif Pour Tous avait faite en écrivant ce rapport début 2018 : les états généraux de la bioéthique ont confirmé que les Français n’attendent pas d’évolution de la PMA, bien au contraire.

Introduction du rapport

A l’occasion des états généraux de la bioéthique 2018, qui préparent une nouvelle révision de la loi française de bioéthique, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) nous a tous invités à réfléchir à la question : « Quel monde voulons-nous pour demain ? » Pertinente interrogation tant les progrès de la science sont susceptibles de transformer nos vies, voire notre humanité, dans les années à venir. Il y a donc urgence à anticiper, à évaluer ce qui peut être une opportunité ou un risque afin d’envisager, le cas échéant, de poser certaines limites.

En effet, si nous bénéficions quotidiennement des avancées de la science, il est en même temps évident qu’il n’est pas toujours souhaitable de mettre en œuvre tout ce qui est techniquement possible.

Parmi les nombreux sujets complexes inscrits à l’ordre du jour des états généraux de la bioéthique, celui de la procréation médicalement assistée avec tiers donneur pour les femmes seules et en couple avec une autre femme occupe une large part des débats publics.

Le présent document passe en revue les questions immenses soulevées par cette revendication, et s’efforce d’identifier ses conséquences pour tous. Nous espérons que ce document aidera le lecteur à réfléchir aux enjeux et lui permettra de savoir si l’évolution envisagée de la PMA correspond au monde qu’il souhaite pour demain.

Lire toutes les chroniques