Valeurs Actuelles : « VIDEO – L’enquête qui révèle les violences causées par la GPA »

Famille. Une enquête de La Manif pour tous montre à quel point l’idée d’encadrer la gestation pour autrui relève de l’illusion. Et rappelle que l’abolition doit rester l’objectif de toute politique digne de ce nom.

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, qui aura lieu le 25 novembre, La manif pour tous, désormais organisme consultatif à l’Onu, diffusera un documentaire réalisé en grande partie en Thaïlande et consacré à la Gestation pour autrui (GPA), dont Valeurs actuelles avait pu découvrir une première version en exclusivité au printemps dernier.

« Un encadrement aussi judicieux soit-il ne rendrait jamais acceptable l’esclavage »

Comme l’a expliqué jeudi 23, lors d’une conférence de presse, Ludovine de la Rochère, présidente de La manif pour tous, cette enquête visait à tester l’efficacité d’une loi cherchant à encadrer la pratique de la GPA.  Le résultat est clair : si un encadrement très strict tend à diminuer le nombre de cas constatés, il ne parvient pas à éradiquer le trafic de mères porteuses ou d’embryons, et ne constitue en aucune manière une remise en cause du principe même de la gestation pour autrui. « Un encadrement aussi judicieux soit-il ne rendrait jamais acceptable l’esclavage », a ainsi souligné Ludovine de la Rochère, réaffirmant la nécessité d’une abolition pure et simple.

Lire la suite ici