Ludovine de La Rochère dans Le Figaro : respecter les conclusions des consultations

FIGAROVOX/TRIBUNE – Il y a quelques mois, dans le cadre des États généraux de la bioéthique, le gouvernement avait proposé une grande consultation citoyenne. Ludovine de La Rochère espère que les résultats seront respectés : elle fait ainsi le lien avec la demande de démocratie directe exprimée par certains « gilets jaunes».


Ludovine de La Rochère est présidente de la Manif Pour Tous.


Dans un contexte de crise sociale majeure, le Président de la République a annoncé des mesures de court terme – hausse de la prime d’activité, baisse de la CSG pour une partie des retraités – et des mesures de moyen et long terme. L’élaboration de ces dernières – qui concerneront la transition écologique, la fiscalité, l’organisation de l’État et la démocratie – s’appuiera sur l’écoute des Français à l’occasion d’une «consultation nationale» prévue pour durer trois mois.

Voilà qui rappelle la consultation nationale organisée au 1er semestre 2018 dans le cadre du processus prévu dans le droit français pour préparer la révision de la loi de bioéthique. Cette révision, qui doit avoir lieu tous les sept ans environ, doit en effet prendre en compte l’avis des Français. Légale, publique et officielle, elle est organisée par le Comité consultation national d’éthique (CCNE) pour le compte du gouvernement. (…)

Lire la suite

Source : 
http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/2018/12/19/31003-20181219ARTFIG00096–quand-on-lance-des-consultations-publiques-il-faut-en-respecter-le-resultat.php