RTL – L’écriture inclusive reste bannie des textes officiels

Le Conseil d’État a rejeté des recours demandant l’annulation d’une circulaire d’Édouard Philippe, publiée en novembre 2017. Il demandait à proscrire l’écriture inclusive dans les communications ministérielles.

L’écriture inclusive n’a toujours pas sa place dans les textes officiels. Le Conseil d’État a rejeté jeudi 28 février des recours demandant l’annulation d’une circulaire d’Édouard Philippe proscrivant ce langage dans les communications ministérielles.

Dans une circulaire du 21 novembre 2017 sur « les règles de féminisation », le Premier ministre avait « invité » ses ministres, « en particulier pour les textes destinés à être publiés au Journal officiel de la République française, à ne pas faire usage de l’écriture dite inclusive« . Cette note avait été dévoilée alors qu’un débat agitait la France depuis plusieurs mois sur cette forme discutée d’élargissement des mots au féminin.

La plus haute juridiction administrative a considéré que le Groupement d’information et de soutien sur les questions sexuées et sexuelles, association intervenant sur les questions de genre, n’était pas fondé à demander l’annulation pour « excès de pouvoir » de la circulaire attaquée.

 

Lire la suite, sur le site de RTL…