L’incorrect : « VRAIS DÉBATS OU SIMULACRE DE DÉBATS ? »

Les États généraux de la bioéthique sont lancés depuis le 18 janvier par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE). Six mois de débats entre médecins, associations, experts, mais aussi de simples citoyens qui devront aboutir à la prochaine loi bioéthique, pour réviser celle de 2011 avec notamment la question d’étendre la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules.

Pour ne prendre que cette seule question, il y a de quoi se demander si les dés ne sont pipés depuis bien longtemps, en l’occurrence depuis un arrêté publié dans le journal officiel du dimanche 22 septembre 2013 qui indique la nomination par le président de la République de l’époque – François Hollande -, de vingt-deux nouveaux membres au lendemain de la très controversée loi instituant le mariage entre personnes de même sexe et permettant l’adoption, ledit renouvellement ayant été suivi d’un autre il y a tout juste quelques jours.

La nomination de nouvelles personnalités par le pouvoir politique, très idéologue en outre, n’est jamais anodin. Des renouvellements pour constituer une assemblée obéissante sur des sujets de société sensibles ? D’autant que tout le monde sait bien que la PMA sans père est une revendication réclamée à cor et à cri par la LGBTI et que si la loi dite du Mariage pour tous institue l’adoption, celle-ci est très compliquée en réalité à mettre en place : l’adoption pour les couples homme-femme est un véritable parcours du combattant et pour les couples de deux hommes ou de deux femmes, la majorité des pays ont signé des conventions pour interdire cela. CQFD pour ces couples désireux d’avoir un enfant : la PMA sans père pour les couples de femmes et les femmes seules et la GPA pour les couples d’hommes et les hommes seuls.

 

Lire la suite ici 


Source :
Porte-parole de La Manif Pour Tous et
auteur de HOMOSEXUEL contre le mariage pour tous
Jean-Pier Delaume-Myard
jpdelaume-myard@lincorrect.org
https://lincorrect.org/vrais-debats-simulacre-de-debats/