La Vie – « PMA : rien ne se passe comme prévu »

Alors que le CCNE prépare sa synthèse sur les États généraux de la bioéthique pour le 4 juin, les résultats de cette consultation citoyenne montrent un dissensus clair sur la PMA.


Le constat est sans appel. Les Français qui ont participé aux États généraux de la bioéthique, clôturés le 30 avril dernier, sont défavorables à l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. Il suffit de consulter le site etatsgenerauxdelabioethique.fr pour s’en rendre compte. D’une part – et sans surprise –, la PMA est le sujet qui a le plus mobilisé les Français, avec 317.416 votes, 17.559 participants et 29.106 contributions. D’autre part, un simple coup d’œil permet de voir que les commentaires, le plus souvent très argumentés, ne vont pas du tout dans le sens d’une libéralisation.

Or, l’ouverture de la PMA était une promesse de campagne du candidat Macron, qui a répété y être favorable à de nombreuses reprises. La secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, avait imprudemment annoncé dès septembre 2017 que ce sujet, dans la lignée du mariage pour tous, serait voté dans l’année. Enfin, trois avis favorables à la PMA pour toutes les femmes ont été rendus cette année : par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE), le défenseur des droits et le Haut Conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes. Embarrassant pour l’exécutif : pourra-t-il s’affranchir des résultats de cette consultation citoyenne qu’il a abondamment soutenue ?

Lire la suite de l’article ici…

Source : Article d’Olivia Elkaim paru le 22/05/2018.