JDD : « Qui pense quoi au gouvernement sur l’ouverture de la PMA? »

Les consultations des Etats généraux de la bioéthique se terminent à la fin du mois. Parmi les sujets : l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes. Une mesure à laquelle plusieurs membres du gouvernement ne sont pas favorables à titre personnel.


« Le politique ne doit pas imposer un choix en brutalisant les consciences. » C’est la méthode choisie par Emmanuel Macron au sujet de la procréation médicalement assistée (PMA). Si son ouverture aux femmes seules et aux couples de femmes figure bien dans son programme de campagne – « il n’y a pas de justification juridique pour que la PMA ne leur soit pas ouverte » -, le désormais Président veut prendre son temps. « Il faut objectiver et dépassionner le débat. Il ne faut pas qu’on ait un débat qui dresse une France contre une autre », résume un député de la majorité.

Macron veut « un débat apaisé »

Pas question pour Emmanuel Macron « d’humilier » une partie de la populationcomme il juge que cela avait été fait sous le quinquennat précédent lors du mariage pour tous. « Je souhaite que durant l’année 2018 nous puissions avoir ce débat de manière apaisée », expliquait-il en octobre dernier sur TF1, se disant enclin à « reconnaître des droits égaux à nos concitoyens ».

Le projet de loi devrait arriver au Parlement au plus tôt à l’automne 2018. Avant, les Etats généraux de la bioéthique, ouverts en janvier et dont les consultations se terminent à la fin du mois d’avril, traitent de la question dans un chapitre intitulé « procréation et société ». Le rapport de synthèse du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) – qui avait rendu un avis favorable sur la PMA en juin 2017 – est attendu avant l’été. Les opposants au mariage pour tous ne manqueront pas une nouvelle fois de monter au créneau. « Le mariage pour tous a préparé la filiation pour tous. […] Deux femmes ne peuvent pas fonder une famille. Avec la PMA, on prive l’enfant de père. C’est une injustice », estime Ludovine de la Rochère, l’actuelle présidente de La Manif pour tous.

 

Edouard Philippe « regarde ça avec de plus en plus d’ouverture »

Gérard Collomb « pense qu’on peut accepter la PMA »

Agnès Buzyn « plutôt favorable » à la PMA

Bruno Le Maire est fermement contre, mais… 

Gérald Darmanin est contre mais sera « solidaire » du gouvernement

Jacqueline Gourault était contre la PMA en 2013

Christophe Castaner est favorable à la PMA

Marlène Schiappa veut mettre fin à une discrimination

Mounir Majhoubi a manifesté en faveur de la PMA

Sébastien Lecornu « très hostile à la GPA et à la PMA »

Jean-Baptiste Lemoyne n’a pas d’ambiguïté par rapport à la position de Macron

Geneviève Darrieussecq y est opposée

Benjamin Griveaux y croit

 

Lire la suite de l’article ici…

Source : 
https://www.lejdd.fr/politique/qui-pense-quoi-au-gouvernement-sur-louverture-de-la-pma-3637406