Huffpost – La GPA est une violence faite aux femmes et une marchandisation des êtres humains

L’écrivain Eliette Abécassis publie « Bébés à vendre », une enquête sur la Gestation Pour Autrui, qui transforme la grossesse en « service rémunéré ».


L’enquête d’Eliette Abécassis sur la gestation pour autrui vient à point nommé, dans un contexte où plus les violences faites aux femmes sont dénoncées (par les militantes pour les droits des femmes), plus elles s’intensifient, en raison de résistances patriarcales durablement ancrées (surtout concernant l’utilisation sexuelle et reproductive des femmes), confortées à présent par les usages sexistes des développements technologiques. Or, c’est bien de violence à l’encontre des femmes qu’il s’agit dans la GPA, comme le dit l’auteure: « Faire de la grossesse et de l’accouchement un service rémunéré est la plus formidable violence faite aux femmes depuis l’époque de l’esclavage ».
L’argumentaire impeccable, illustré de manière nuancée, donne à comprendre les artifices de langage qui rendent acceptable une pratique indigne.  (…)
Source : 
23/10/2018 – Ana-Luana Stoicea-Deram : Militante féministe et Présidente du Collectif pour le Respect de la Personne 
https://www.huffingtonpost.fr/analuana-stoiceaderam/la-gpa-est-une-violence-faite-aux-femmes-et-une-marchandisation-des-etres-humains_a_23569001/