Le Figaro Vox : Entre les associations pro et anti-PMA, des positions irréconciliables

Le rapport sur les états généraux de la bioéthique met en lumière deux visions opposées de l’homme et de la société.

Pour ou contre la PMA (procréation médicalement assistée), les associations familiales hétérosexuelles ou homoparentales restent toujours aussi offensives et divisées pour faire valoir leurs droits. À la lecture du rapport du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), elles notent en premier lieu l’absence de consensus pour l’élargissement en France du droit à la PMA pour les femmes seules ou les couples de lesbiennes.

Certaines remarquent la forte participation de la population à ces discussions. «Que ce soit en ligne ou lors des débats citoyens dans les régions, nous avons noté une forte mobilisation sur ce sujet avec 18.500 participants aux débats dans les régions, 29.106 contributions et 320.000 votes, remarque Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous. Il y a deux visions de l’homme et de la société qui se sont affrontées. Nous considérons que l’État doit garantir le droit de l’enfant né d’une PMA pour infertilité, la seule autorisée pour l’instant, d’avoir un père et une mère comme 64 % des Français d’ailleurs. En l’absence de consensus sur la question, un point sur lequel le président Macron a insisté, il n’est donc pas possible d’élargir la PMA.»

Lire la suite ici…


Source :
ParEric de La Chesnais  – Publié le 05/06/2018 à 20h10
http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2018/06/05/01016-20180605ARTFIG00356-pma-entre-les-associations-pro-et-anti-des-positions-irreconciliables.php