[Famille Chrétienne] – La PMA pour les couples de femmes rejetée massivement par les Français

Alors que le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) vient de rendre, ce mardi 27 juin, un avis favorable à la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, un sondage Opinionway exprime le rejet massif des Français pour les PMA sans père. Ce sondage, commandé par La Manif Pour Tous, pose  la question : « Selon vous, l’Etat doit-il garantir aux enfants conçus grâce à l’assistance médicale à la procréation (AMP) le droit d’avoir un père et une mère ? ». La lecture des résultats montre qu’une large majorité de Français est favorable à cette garantie (77%) dont 38% très favorables.

L’analyse des résultats en fonction de l’âge, des catégories socioprofessionnelles mais aussi des clivages politiques révèle, en outre, une relative homogénéité et un consensus significatif sur le sujet. Ainsi, 79% des personnes qui ont voté Emmanuel Macron au 1er tour de la présidentielle souhaitent que l’Etat garantisse que les enfants conçus par PMA aient le droit d’avoir un père et une mère.  Une proportion que l’on retrouve globalement dans toutes les sensibilités politiques.

Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif Pour Tous a réagi dans un communiqué :  « Ce sondage montre que les Français sont très largement opposés à la PMA sans père, c’est-à-dire à la PMA pour les couples de femmes ou les femmes célibataires. Cette enquête a permis de sonder les Français sur une situation réelle. Loin des acronymes flous ou des slogans prêts à penser (« la PMA pour toutes »), cette enquête souligne l’importance du rôle du père et l’enrichissement de l’altérité père/mère pour l’enfant. »

 Par ailleurs, le sondage indique que les Français estiment que les débats sur les questions de société ne sont pas prioritaires. En effet, alors que 47% des sondés considèrent la lutte contre le chômage comme étant une priorité, seuls 2% jugent que l’ouverture du débat sur la filiation et la PMA aux les couples de femmes homosexuelles est une priorité.

Plus encore, 69% des personnes interrogées assurent que ces débats de société divisent les Français.

Pour Ludovine de La Rochère, « les choses sont claires. Les Français attendent du Président de la République une action régalienne. Ils souhaitent un moratoire sur les questions de société, en particulier sur les questions de filiation. »

Ce sondage a été effectué entre le 21 et le 22 juin sur un échantillon de 1001 personnes représentatif de la société française en son ensemble. L’échantillon a été interrogé par questionnaire auto-administré  en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview).

Source : http://www.famillechretienne.fr/politique-societe/bioethique/la-pma-pour-les-couples-de-femmes-rejetee-massivement-par-les-francais-220931