CP – Régionales 2015 : pari gagné pour La Manif Pour Tous

 

 

Paris, le 3 décembre 2015

 

 

Communiqué de presse

 

Pari gagné pour La Manif Pour Tous qui a réussi à imposer la famille dans la campagne des régionales

 

Les Français sont invités à consulter le site www.les-regionales.fr pour voter en connaissance de cause !

 

A 3 jours du 1er tour des élections régionales, La Manif Pour Tous dresse le bilan de la série des meetings « Questions pour un président de région » qu’elle a organisée dans les capitales des nouvelles régions. Objectif : inciter les candidats à prendre en compte la famille et connaître leurs propositions concrètes sur cet enjeu fondamental. Le succès populaire et politique est au rendez-vous. La Manif Pour Tous a réussi à imposer ce sujet dans la campagne des régionales.

10 régions directement mobilisées, 8 meetings, 30 têtes de liste régionales, dont 8 candidats des Républicains, de l’UDI et du Modem, 8 candidats du FN et 10 de DLF. Selon la moyenne des sondages réalisés depuis septembre, les candidats présents aux meetings de La Manif Pour Tous devraient réunir 60 à 70% des voix au 1er tour (source : La Lette de l’opinion). Ce sont donc les principaux candidats têtes de liste qui ont répondu présents devant des salles qui affichaient complet, signe de la mobilisation des citoyens et de leurs attentes pour la famille.

 

Succès politique : la famille au cœur de la campagne

Mission accomplie ! La Manif Pour Tous ne cache pas sa satisfaction d’avoir réussi le tour de force de s’imposer avec succès dans la campagne des régionales pour défendre la famille et l’intérêt supérieur de l’enfant. En un mois, ce sont 8 réunions publiques qui ont eu lieu dans les capitales des nouvelles régions administratives : Bordeaux, Marseille, Lille, Lyon, Toulouse, Rennes, Nantes et Paris. Il faut y ajouter la Normandie et l’Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne où, suite aux attentats,les meetings prévus n’ont pu se tenir et ont été remplacés par des interviews réalisées dans les conditions du direct. Malgré l’accord des candidats têtes de liste dans les régions Centre-Val de Loire et Bourgogne-Franche Comté, les meetings n’ont pu se tenir pour des raisons pratiques. Comme le prévoyait la charte des meetings rédigée par La Manif Pour Tous pour assurer une parfaite égalité de traitement entre tous les candidats, ce sont les têtes de listes régionales qui ont fait le déplacementpuisqu’ils ne pouvaient se faire représenter par un co-listier. En effet, l’objectif était de les entendreeux-mêmes, les engagements des co-lisiters n’ayant pas le même impact. C’est ainsi une trentaine de candidats têtes de liste qui ont accepté de se prêter au jeu et ont répondu aux questions de Geoffroy Lejeune, journaliste politique. A de rares exceptions près (Marine Le Pen (FN) et Christian Estrosi (LR) ont fait part d’incompatibilités d’agenda), tous les candidats de droite et du centre ont participé aux meetings : les liste d’union LR-UDI-Modem, les listes de DLF et celles du FN. 2 candidats sur 3 en passe de se qualifier pour le 2ème tour ont donc participé à ces meetings.               « Cette opération nous a permis de recevoir et d’entendre les principaux leaders engagés dans cette campagne : Xavier Bertrand, Laurent Wauquiez, Bruno Retailleau, Marc Le Fur, Hervé Morin, Valérie Pécresse, Dominique Reynié, Virginie Calmels, Louis Aliot, Nicolas Bay, Wallerand de Saint Just, Marion Maréchal-Le Pen ou bien encore Nicolas Dupont Aignan,. Cela témoigne du poids politique du grand mouvement social et permet à la famille de sortir grandie de cette campagne. La famille et l’intérêt supérieur de l’enfant sont en train de devenir des sujets incontournables de la vie politiquefrançaise » souligne Ludovine de La Rochère. « Il est revanche désolant de constater l’absence des candidats des gauches : PS-PRG, Front de Gauche, EELV… » poursuit-elle. Toutefois, La Manif Pour Tous commence à percevoir de timides signaux comme en Pays de la Loire où Christophe Clergeau, tête de liste PS, a souhaité répondre par écrit aux questions posées aux candidats. Toujours en Pays de la Loire, Sophie Bringuy, tête de liste EELV, avait proposé de se faire représenter par une tête de liste départementale. Et dans le Nord, la tête de liste écologiste Sandrine Rousseau, a fait part à l’écrit de ses positions et propositions. « Les lignes commencent à bouger à gauche. C’est encore timide, mais c’est un début » commente Ludovine de La Rochère, qui ajoute : « Il est grand temps que les partis de gauche s’aperçoivent que les Français plébiscitent la famille et qu’ils se sentent concernés par le sort des enfants. Il est urgent, également, qu’ils acceptent enfin de débattre, au lieu de s’en tenir systématiquement à des anathèmes à l’encontre de tous ceux qui ne partagent pasleurs idées ! Ils auraient été très bien reçus s’ils étaient venus, l’état d’esprit des meetings étant à l’écoute et à la bienveillance à l’égard des invités, que les positions exprimées plaisent ou non au public ».

 

 

Capture d’écran 2015-12-03 à 15.40.22

 

 

Succès populaire : mobilisés pour la famille !

Les meetings organisés par La Manif Pour Tous ont fait le plein : les électeurs se pressaient pour entendre les candidats. C’est l’autre enseignement à tirer de cette campagne : la mobilisation des familles est au rendez-vous. Et il est très important pour l’avenir. Les candidats ont pris des engagements importants pour la vie quotidienne des familles : investissements dans les lycées,transports, sécurité, développement des formations comme des efforts pour l’apprentissage et pour l’emploi, facilités pour concilier vie professionnelle et vie familiale, construction de logementscorrespondants aux besoins des familles, lutte contre les addictions, etc.Bon nombre de candidats à la présidence des régions se sont également prononcés en faveur de la création d’une Commissionpour la famille et pour l’enfant, voire même d’une vice-présidence dédiée aux familles. La proposition de La Manif Pour Tous de créer un « Pass famille région » facilitant l’accès aux transports, auxinfrastructures sportives, aux loisirs et à la culture  a été accueillie favorablement par la quasi-totalité des candidats. Enfin, la question des subventions a été au cœur des débats avec des candidats qui ont clairement annoncé leur volonté de mettre fin au clientélisme en mettant de la transparence dans l’attribution comme dans l’utilisation des subventions régionales. Le financement d’associationsidéologisées et politisées menant des actions contraires au respect de la famille, de la responsabilité parentale et de l’intérêt supérieur de l’enfant a été clairement remise en cause. « C’est une très bonne chose. Mais il faudra rester vigilant au lendemain des élections pour s’assurer de la bonne mise en œuvre de tous ces engagements pris devant les électeurs » souligne Ludovine de La Rochère. Pour faciliter ce travail de suivi et éviter que les promesses ne soient mises de côté, tous les meetings ont été filmés et toutes les vidéos sont disponibles en intégralité sur la chaine youtube et les sites web de La Manif Pour Tous qui affiche ainsi une totale transparence vis-à-vis des électeurs comme des candidats.

 

 

Le succès de ces meetings est un signal envoyé à l’ensemble des partis politiques en vue des prochaines échéances électorales qui seront, plus que jamais, le moment de défendre la famille et l’enfant, notamment en revenant sur la loi Taubira qui fait des orphelins de père ou de mère et ouvre – comme on le constate d’ores et déjà – à la PMA « sans père » et à la GPA.Après s’être invitée dans la campagne des régionales, La Manif Pour Tous entend jouer un rôle majeur lors des primaires, présidentielles, législatives et sénatoriales. « Cap sur 2017 : nous voulons et nous allons faire gagner la famille» a déclaré à plusieurs reprises lors de cette série de meetings Ludovine de La Rochère, Présidente du mouvement.

 

L’opération « Questions pour un président de région » est une action citoyenne et démocratique qui entend mobiliser le plus grand nombre en vue de l’échéance importante des régionales et lutter contre le fléau de l’abstention. C’est pourquoi La Manif Pour Tous invite tous les électeurs à venir consulter le site dédié www.les-regionales.fr où sont disponibles les vidéos complètes des meetings, les compte-rendu des réunions et les points clés des interventions des candidats. Le mouvement citoyen appelle tous les électeurs à s’intéresser de près aux réponses de leurs candidats sur leur vision de la responsabilité politique et de la famille et sur leurs projets pour chacune de nos régions.

Contact presse : Héloïse

h.pamart@lamanifpourtous.fr   –   Tel : 06 81 70 76 58

#QPPR  #Famille  #Régionales

 

La Manif Pour Tous est un mouvement spontané, populaire et divers qui s’oppose à la généralisation de la PMA, à la GPA (mères porteuses), à l’enseignement du concept de genre tout en condamnant toute forme d’homophobie. Née en octobre 2012 pour marquer le refus du peuple français de la loi Taubira dont elle demande toujours l’abrogation, La Manif Pour Tous a rassemblé des foules immenses lors d’événements historiques pour rappeler que le mariage Homme-Femme et la filiation Père-Mère-Enfant constituent les fondements de la société et de son avenir.

 

 

CARRÉQPPRRetrouvez nous sur :

www.lamanifpourtous.fr

https://twitter.com/LaManifPourTous

https://www.facebook.com/LaManifPourTous

 

 

www.les-regionales.fr

cpbilanmeetingsqppr.005