Marianne nous informe : « Auvergne-Rhône-Alpes : Wauquiez stoppe les aides au cinéma LGBT »

Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a tranché dans le vif : au moins deux festivals LGBT ne seront plus subventionnés par la région. Ce grand ami de la Manif pour tous a d’autres priorités…


Parmi les missions des conseils régionaux, figure le financement de la culture. Aussi, les subventions accordées chaque année à des manifestations artistiques dépendent du bon vouloir de la majorité régionale. En Auvergne-Rhône-Alpes, elle est présidée depuis un an par un certain Laurent Wauquiez… et vient de couper tout versement à au moins deux festivals de cinéma LGBT (lesbien, gay, bi et transgenre).

Selon Têtu, le Festival gay et lesbien « Face à face », organisé tous les ans à Saint-Etienne, s’est ainsi vu refuser sa subvention habituelle de 5.000 euros, accordée tous les ans depuis sa création en 2004. Cet évènement, qui propose quelque 30 projections de films sur quatre jours, était jusque-là financé par tous les acteurs politiques du territoire, par delà les clivages politiques : la mairie, le département ou encore le député local. Mais c’était compter sans Laurent Wauquiez, qui ne perd jamais une occasion de s’afficher aux côtés de la Manif pour tous. Sans cet apport régional, qui était le plus important, le président du festival, Dominique Thévenot, pense qu’il faudra réduire la durée de la manifestation : « Si on n’arrive pas à compenser ces 5.000€, il est possible qu’on soit obligés en 2017 de réduire le festival d’une journée« , déplore-t-il auprés du média LGBT Hétéroclite.

Une crèche plutôt que le cinéma gay
Quant au festival « Ecrans mixtes », organisé à Lyon, il a lui aussi perdu sa subvention de 3.000 euros. Pour tout motif, le directeur du festival Ivan Mitifiot s’est vu envoyer un courrier mentionnant « les critères d’éligibilité » et le « nombre de demandes proposées ». Pourtant, l’évènement était financé par la région depuis sa création en 2011… Mais le rayonnement de la culture LGBT ne semble pas être une priorité pour le nouveau Président. Enfin une troisième festival, « Vues d’en face, à Grenoble, déclare auprès d’Hétéroclite s’attendre à devoir « réduire la voilure » et perdre sa subvention de 3.000 euros.

Laurent Wauquiez clôture ainsi une première année à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes marquée par des choix très conservateurs. Outre le cinéma LGBT, les interventions en milieu scolaire du délégué régional du Défenseur des droits, qui visaient à sensibiliser les élèves à la question des discriminations, ne sont plus financées par la région. Tout comme la Quinzaine de l’égalite femmes-hommes. A contrario, le Président de la région a décidé d’installer une crèche de 14 mètres carrés dans le hall de l’hôtel de la région. Choisir, c’est s’affirmer…

 

Source :
par Etienne Girard : Lundi 19 Décembre 2016 à 8:40
http://www.marianne.net/auvergne-rhone-alpes-wauquiez-stoppe-les-aides-au-cinema-lgbt-100248721.html