Lu dans Famille Chrétienne : Tribune de Ludovine de La Rochère « Pourquoi il faut signer l’initiative Mum, Dad and Kids »

« L’objectif de l’initiative citoyenne européenne Mum, Dad & Kids est de proposer l’adoption par l’Europe d’une double définition du mariage et de la famille : « Le mariage est l’union durable d’un homme et d’une femme, et la famille est fondée sur le mariage et/ou la descendance. »

Cette définition est partagée par l’immense majorité des habitants des États-membres de l’Union européenne. Mais encore faut-il qu’ils le fassent savoir ! Car les dirigeants européens ont une conception très différente du sujet, et la possibilité d’user de leur situation pour promouvoir un autre « agenda », selon leurs termes.

Les fondateurs de l’Europe n’avaient pas défini ce qu’est la famille, l’Europe n’étant pas supposée intervenir dans ce domaine. Hélas, par de multiples canaux, l’Europe ne cesse de le faire sous la pression de courants ultra-minoritaires mais très influents, qui remettent en cause l’altérité sexuelle et tout ce qu’elle implique (mariage homme-femme, filiation père-mère-enfant).

Un million de signatures doivent être récoltées

Certes, en ce qui concerne le mariage de deux hommes ou deux femmes, il est trop tard pour la France pour le moment en tout cas, n’injurions pas l’avenir ! Mais nous avons un devoir de responsabilité et de solidarité vis-à-vis des autres pays qui pourraient être concernés demain par des « avancées » vers le mariage gay.

Par ailleurs, la France est bien directement concernée par cette initiative citoyenne européenne : l’Europe tente en effet, par tous les moyens, de faire reconnaître partout la PMA sans père (procréation médicalement assistée pour les célibataires et les « couples » de femmes) et la GPA (gestation pour autrui, ou pratique des mères porteuses) au nom de « l’égalité et de la non-discrimination ». Les rapports et recommandations se succèdent à ce sujet : c’est ce que les instances européennes appellent « les droits reproductifs et génésiques », qu’elles traitent notamment avec le volet santé publique : cherchez l’erreur !

Une pression politique et psychologique

Le succès de Mum, Dad & Kids suppose deux conditions : sept pays au moins doivent atteindre un seuil minimum de signatures, lequel dépend du nombre d’habitants. Et un million de signatures doivent être récoltées dans toute l’Europe.

Dix pays ont déjà recueilli ce seuil minimum et plus de 610 000 signatures ont été recensées. C’est immense mais encore insuffisant pour imposer à Bruxelles de statuer sur cette proposition et, plus important encore, pour faire comprendre à l’Europe que son « agenda » rencontre une forte opposition dans tous les pays. Pression politique et psychologique sur l’ensemble des enjeux anthropologiques en somme. Essentiel pour l’avenir !

Le délai courant jusqu’au 3 avril 2017, il est tout à fait possible d’atteindre, et même de dépasser, ce million de signatures. La démarche est simple : il suffit de se rendre sur le site www.mumdadandkids.eu et de signer en ligne ou sur papier. Ce processus de certification est assorti d’une confidentialité maximale : personne n’aura accès aux informations fournies par les signataires. Les générations d’enfants à venir ont besoin de nous : accordons-leur deux minutes de notre temps pour montrer en acte que la défense de la famille est incontournable. »

Ludovine de La Rochèreprésidente de La Manif pour tous et d’Europe for Family *


* Auteur de Familles je vous aime, éd. Pierre-Guillaume de Roux.