Libération : Les homosexuels ne vont pas attendre qu’on leur donne l’autorisation pour devenir pères

D’un côté il y a des couples hétérosexuels à qui l’on ne dispute pas le droit de procréer, qu’ils soient irresponsables, incapables ou détraqués. De l’autre, la population homosexuelle en prise avec une législation française sourde à son droit de disposer librement de son corps et de son sexe.

Faut-il s’attarder sur le nombre d’enfants non désirés qui voient le jour en France ? Sur la fréquence des avortements, malgré les progrès de la contraception ? Sur l’abondance de couples éphémères qui ont des enfants par accident ? Sur la quantité d’adultes absolument inaptes à élever des enfants et qui, malgré tout, en ont ? Faut-il vraiment s’attarder sur la manière dont ces enfants ont été conçus ? Par hasard, par mégarde, par «oubli» de pilule et/ou de préservatif, ivres morts après une soirée alcoolisée, à moitié inconscients, avec le «premier venu», par convenance, par devoir, ….

Lire la suite : http://www.liberation.fr/debats/2017/07/04/les-homosexuels-ne-vont-pas-attendre-qu-on-leur-donne-l-autorisation-pour-devenir-peres_1581500