Les Veilleurs s’étendent

 

 

Il y a une semaine, le mouvement des Veilleurs naissait. Quelques dizaines de jeunes sur les pelouses de l’esplanade des Invalides manifestaient dans le calme jusqu’à minuit et demi. Puis les veillées se sont renouvelées, chaque soir, avec de plus en plus de succès.

Au programme : chants et lectures de textes philosophiques et poétiques. Maître mot : la non violence. Tous unis dans cette même certitude que la plus grande des forces est une force intérieure, preuve de bon sens et de sagesse face à la gravité de la situation. 


 

Ce soir, le mouvement a touché toute la France : des milliers de veilleurs à Paris et plus de 50 veillées organisées dans la France entière… ainsi qu’à l’étranger puisqu’une première veillée est organisée à Milan. Les Veilleurs initiateurs du mouvement sont d’ailleurs très touchés par ce succès :

« La formidable vague de résistance pacifique s’étend de nouveau ce soir à toutes les régions de France et à l’étranger. Elle continuera de grandir jour après jour tant que le droit des enfants à avoir un père et une mère continuera à être bafoué.
Simultanément, depuis plus de 50 villes, nous ferons part au monde entier de notre détermination absolue à ne rien lâcher face au projet français de loi Taubira. Nos frères des régions nous envoient chaque jour des messages de soutien plus appuyés. Nous les remercions du fond du cœur pour leur force et sagesse à résister à la tentation égoïste. Honneur à eux ! »

Ce soir, ils sont des milliers à Paris, 270 à Fontainebleau, 60 à Marseille, 100 à Lyon, 40 à Clermont-Ferrand, 120 à Lorient et Auray, 70 à Nancy, 25 à Gap, 80 à Toulouse, 100 à Strasbourg, 70 à Nice, 50 à Nantes, 80 à Toulon, 40 à Angers, 40 à Vannes, 100 à Annecy, 60 à Orléans, et en de très nombreuses autres villes, à ne rien lâcher.

Parce que la France de la sagesse s’exprime aujourd’hui jusqu’à ce qu’elle soit entendue.

Esplanade des Invalides à 23h

Fontainebleau : 270 veilleurs

Blois : 200 Veilleurs

Les Veilleurs de Tourraine

Les Veilleurs de Marseille

 

Pour rejoindre les Veilleurs sur Facebook, cliquez ici