Le Figaro : Bilan démographique : nouvelle crise des berceaux en 2016

INFOGRAPHIES – 785.000 nourrissons ont vu le jour en 2016 en France, soit 14.000 de moins qu’en 2015. L’indice de fécondité français est en baisse pour la deuxième année de suite mais reste le plus élevé d’Europe.

Insignifiante fluctuation de la courbe de natalité ou fin d’une exception française? La France voit ses naissances baisser et son indice de fécondité chuter en 2016 pour la seconde année consécutive, selon le bilan démographique annuel dévoilé mardi par l’Insee.

En 2016, l’indice de fécondité s’élève à 1,93 enfant par femme contre 1,96 en 2015. La France, après une parenthèse enchantée de natalité, s’installe sous la barre symbolique de deux enfants par femme. Il faut remonter plus de dix ans en arrière, à l’année 2004, pour retrouver un indice de fécondité de ce niveau. Cette baisse ne lui coûte cependant pas son titre de championne d’Europe des bébés.

785.000 nourrissons ont vu le jour en 2016. Soit 14.000 nouveau-nés de moins qu’en 2015. L’année précédente, 20.000 naissances de moins avaient déjà été enregistrées. «La fécondité reste malgré tout très élevée en France», relativise l’Insee. En 2015, la France est avec l’Irlande le pays européen où la fécondité est la plus élevée (1,96 enfant par femme en France, 1,94 en Irlande), loin devant le Portugal qui est le pays le moins fécond avec 1,3 enfant par femme.

Chute de la fécondité chez les femmes de 25 à 29 ans

L’Insee explique cette baisse récente par une chute de la fécondité chez les femmes de 25 à 29 ans depuis 2014. Les femmes de plus de trente ans, elles, continuent à faire autant d’enfants que ces dernières années. Autre explication: les nombreuses baby-boomeuses n’ont plus l’âge de pouponner et le nombre de femmes en âge d’avoir des enfants s’amenuise depuis le milieu des années 90.

Lire la suite ici…

Source : 
Par Agnès Leclair
Publié le 17/01/2017 à 12h29
http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2017/01/17/01016-20170117ARTFIG00155-bilan-demographique-nouvelle-crise-des-berceaux-en-2016.php