RCF : « Ludovine de La Rochère: « toute politique doit tenir compte du fait familial » »

La Manif Pour Tous profite de la rentrée pour établir un diagnostic de la politique familiale en France et formule une quarantaine de propositions sur ce sujet.

Le combat contre le Mariage pour Tous a laissé place à un vrai combat de société en faveur de la famille. La Manif pour Tous fait sa rentrée, et profite de cette période pour établir un diagnostic détaillé de la politique familiale telle qu’elle est menée en France aujourd’hui.

Au-delà de cet état des lieux, l’organisation formule une quarantaine de propositions en faveur de l’intérêt de l’enfant, sur la place des parents, sans oublier évidemment sur le mariage et sur la filiation, deux sujets qu’elle a longtemps défendue.

« La Manif pour Tous, même si elle n’a pas fait de manifestations en 2015, continue de travailler quotidiennement à agir pour défendre la famille et l’intérêt supérieur de l’enfant » rappelle Ludovine de la Rochère, présidente du mouvement. Cette dernière explique que ces 40 propositions sont au cœur d’un enjeu central pour les élections à venir. « La famille est le pilier de la société, l’éducation assurée par la famille socialise les enfants et prépare l’avenir. Pour cette raison-là, toute politique doit tenir compte du fait familial et intégrer cette question de manière centrale » précise-t-elle.

Ludovine de la Rochère ajoute que « l’on constate que jusqu’à présent, cela n’a jamais été fait. Le ministère de la Famille n’a jamais été un ministère de plein exercice, qui n’a jamais travaillé de manière transversale avec tous les ministères. A titre d’exemple, la loi sur la PMA a été traitée par le ministère de la Santé, mais jamais par celui de la famille, ce qui est une aberration complète ».

La présidente de la Manif pour Tous détaille également les grands axes de ses propositions : « l’intérêt supérieur de l’enfant qu’il faut constitutionnaliser, tout ce qui concerne la filiation, le mariage, la place et le rôle des parents, et enfin toutes les questions de la vie matérielle de la famille ». Elle explique que « la nouveauté dans cette démarche est d’avoir étudié la famille pour repenser la politique familiale. » Cette dernière, mise en place au lendemain de la seconde guerre mondiale, est aujourd’hui totalement obsolète pour Ludovine de la Rochère.

S’inscrivant « plutôt aux côtés des droites », la présidente de la Manif pour Tous rappelle que tous les candidats à la primaire de la droite et du centre parlent de rehausser le plafond du quotient familial, mais ne présentent « aucun travail de fond qui repenserait la famille, avec un cap à suivre ». « C’est cela que nous attendons des candidats » conclut-elle.

ARTICLE ICI

Source : 
https://rcf.fr/actualite/ludovine-de-la-rochere-toute-politique-doit-tenir-compte-du-fait-familial