Dérapage de Claude Bartolone : La Manif Pour Tous demande des excuses


Communiqué de presse
 

À 2 jours du 2ème tour des élections régionales, la violence de la campagne de M. Bartolone et ses dérapages répétés obligent La Manif Pour Tous à lui demander des excuses publiques suite à ses propos qualifiant La Manif Pour Tous de « mouvement obscène de négation de la modernité, menaçant ainsi le droit de s’aimer ». Quelle insulte pour les millions de Français qui se mobilisent depuis plus de 3 ans sous les couleurs de La Manif Pour Tous pour alerter sur les dangers du « changement de civilisation » revendiqué par le Président de la République et sa majorité parlementaire. Quelle insulte pour toutes les familles atteintes par une politique familiphobe et un mépris tel que M. Bartolone n’a même pas pris la peine de répondre à l’invitation à venir parler paisiblement de son projet pour la région Ile de France et ses habitants lors du meeting organisé par La Manif Pour Tous à Paris le 28 novembre dernier.

Si « mouvement obscène de négation de la modernité, menaçant ainsi le droit de s’aimer » il y a, c’est assurément du côté des partisans de la GPA (Gestation Pour Autrui) qu’on peut les trouver. Comment peut-on militer pour la fabrication d’enfants sur commande, délibérément arrachés à leur mère dès la naissance ? Comment peut on considérer comme moderne le retour à l’asservissement des femmes, pour ne pas dire à l’esclavage, lorsque l’on voit fleurir des usines à bébés dans les pays pauvres. Car bien entendu, la GPA est un marché juteux qui cible les personnes aisées au détriment des plus faibles, des plus pauvres.

Oui, M. Bartolone, la GPA « menace le droit de s’aimer » parce que la mère et l’enfant sont volontairement séparés, parce que tout orphelin recherche son identité et, en l’occurrence, dans le cas de la GPA, ce sont ses parents d’accueil qui l’auront délibérément arraché à sa mère, souvent à coup de dizaine de milliers d’euros. Non, M. Bartolone, ce n’est ni l’amour, ni la modernité, ni l’avenir, bien au contraire.

La Manif Pour Tous demande à Claude Bartolone des excuses suite à son grave dérapage qui faisait d’ailleurs suite à un autre lorsqu’il a évoqué « la race blanche ». La Manif Pour Tous s’attend en conséquence à ce que M. Bartolone ne recueille aucune voix des familles qu’il ne cesse de mépriser et d’insulter, au contraire de ses concurrents qui ont montré qu’ils rejoignent les Français sur ce terrain car, n’en déplaise à M. Bartolone, les Français plébiscitent la famille ! 

La Manif Pour Tous a imposé la famille comme l’un des thèmes majeurs des élections. Les électeurs sont bien conscients que toute action politique impacte la famille. Aussi, La Manif Pour Tous invite tous les électeurs à consulter le site dédié www.les-regionales.fr où sont disponibles les vidéos complètes des meetings, les comptes-rendus des réunions publiques et les points clés des interventions des candidats. Le mouvement citoyen appelle tous les électeurs à s’intéresser de près aux réponses de leurs candidats sur leur vision de la responsabilité politique et de la famille et sur leurs projets pour chacune de nos régions.