[COMMUNIQUE] Présidentielle : une campagne qui fait fausse route

Tous nés d’un homme et d’une femme

Paris, le 5 avril 2017

 COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Présidentielle :
une campagne qui fait fausse route

Famille, éducation, jeunesse, social :
les grands absents du débat

 

Alors que le risque d’une abstention record couplé à l’incertitude des électeurs se confirment jour après jour, les candidats continuent de passer à côté des préoccupations des Français. La Manif Pour Tous lance un appel aux candidats, qui doivent se ressaisir dans la dernière ligne droite.

 

Un débat en longueur, mais sans profondeur

Malgré 4 heures de débat, les candidats sont restés plus que discrets sur leur vision et leur ambition pour la France. Si un débat entre ministres se résume généralement à des discussions techniques, on attendait des prétendants à l’Elysée une hauteur de vue et une capacité à incarner un cap pour tous les Français. Hélas, des enjeux essentiels pour notre avenir n’ont été abordés ni dans les échanges thématiques ni dans les séquences libres en introduction et en conclusion. Pas un mot sur la jeunesse, sur l’école, sur la solidarité ni même sur la famille. Alors que 100.000 élèves sortent chaque année du système scolaire sans qualification, que les savoirs fondamentaux ne sont plus maîtrisés par nos élèves, que le nombre de familles monoparentales – dont 40% vivent sous le seuil de pauvreté – explose, que les problèmes de logement angoissent les Français, que les grands-parents peinent de plus en plus à aider leurs enfants et petits-enfants confrontés au chômage, que la solitude et l’exclusion se développent toujours davantage, les candidats ont préféré consacrer ce débat tant attendu (6,3 millions de téléspectateurs !) à discuter de réforme constitutionnelle ou à entretenir des polémiques qui risquent fort de conduire à une abstention record au soir du 23 avril.

La famille au cœur de l’ambition pour la France

Les Français attendent des réponses à leurs problèmes concrets. Tout le monde s’accorde à reconnaître de multiples vertus à la famille : elle est le premier lieu de solidarité et refuge pour les plus vulnérables. Cellule de base de la société, elle est un patrimoine humain à protéger et à soutenir. Source de paix sociale, la famille est le meilleur amortisseur en période de crise. Elle a aussi des atouts économiques majeurs. La deuxième partie du débat d’hier soir était consacrée aux moyens de « protéger les Français ». Si les moyens à allouer à nos armées et à nos forces de l’ordre (services de police et de gendarmerie) sont évidemment une priorité, il est regrettable que le débat ne soit pas allé sur d’autres aspects, humainement essentiels. Les Français ont besoin de protection. C’est l’une des missions de l’Etat. Ce besoin de protection va au-delà des enjeux sécuritaires. Il trouve également une réponse dans notre identité et notre culture. La famille protège, elle aussi. C’est précisément pourquoi il faut la soutenir, c’est-à-dire en prendre soin. Il faut soutenir toutes les familles. Le manque d’ambition pour notre jeunesse est également à déplorer. Le niveau de tentation du suicide chez les jeunes est plus qu’inquiétant : il concerne 28,1% d’entre eux, et 10,8% des jeunes sont allés jusqu’à faire une tentative de suicide (source : UNICEF, 2014). Une société forte et heureuse ne peut se concevoir sans une attention portée à la jeunesse et à son premier environnement direct, la famille.

Un seul objectif : faire gagner la famille

Face à ce constat désolant et inquiétant, La Manif Pour Tous lance un appel aux candidats. Le mouvement social le plus important du quinquennat qui s’achève, et même bien au-delà, ne soutient pas de prétendant à l’Elysée. Son seul candidat est la famille. « Nous appelons les candidats à se ressaisir. Il reste deux semaines et demi pour proposer aux Français une politique qui traduira une vision ambitieuse pour notre pays, pour les familles et chacun d’entre nous. Il n’est pas trop tard mais le temps presse » déclare Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, qui poursuit : « nos sympathisants consultent de plus en plus notre site internet dédié aux élections, www.boomerang2017.fr, et il est grand temps qu’ils trouvent là des réponses à la hauteur de leurs préoccupations les plus fondamentales : droits de l’enfant, famille, filiation, éducation, changement de civilisation, transhumanisme… La balle est dans le camp des candidats. C’est leur capacité à proposer une vision ambitieuse et en phase avec les Français qui permettra d’éviter le naufrage d’une abstention record annoncée pour le moment par les instituts de sondage. »