Avoir un père et une mère serait un schéma de pensée arriéré, selon Jennifer de Temmerman, députée LREM

La France s’entredéchire depuis 3 mois, mais les députés La République En Marche s’occupent de renommer et de numéroter les parents. Le progressisme nie jusqu’à la réalité de la filiation : non, on ne naît pas d’un « Parent 1 » et d’un « Parent 2 » !

Alors pendant que la députée LREM Valérie Petit, rédige des amendements en ce sens, sa collègue Jennifer De Temmerman… explique, tranquillement, qu’avoir un père et une mère c’est « figé », « arriéré » et « dépassé ».